Carte Marathon de Paris – Outdoor Summer

70x50cm

49,00 

Personnaliser la carte

Description

Un poster du marathon de Paris

Vous êtes un des chanceux à participer ou à avoir participé au marathon de paris ? C’est à vous que je m’adresse ! Pour vous ce n’est pas une simple course, c’est une aventure, un souvenir, un combat mental et physique entre vous et vous seulement. C’est pourquoi, vous méritez que votre affiche du marathon de Paris soit exposée fièrement et pas au fond de votre placard.  

Votre exploit imprimé dans le temps

Plusieurs semaines avant le marathon, votre aventure commence déjà. Les entraînements sont intenses, nombreux et réguliers, vous commencez à surveiller votre alimentation et à vous fixer des objectifs pour la course. Arrive enfin le jour J où, vous et les autres coureurs, attendez impatiemment le départ dans le sas dans les magnifiques Champs-Élysées. L’attente paraît longue et vous sentez la pression monter peu à peu. Top départ ! Vous commencez gentiment et veillez à ne pas trop vous fatiguer au début car vous savez pertinemment que les premiers kilomètres sont les plus simples à réaliser. Tout d’abord vous passez par la place de la Concorde, puis celle de la Bastille et profitez de ces lieux remplis d’histoire. L’étape suivante est celle de Vincennes et de ces montées et descentes qui augmentent la difficulté du parcours pour certains. Une fois sorti du bois de Vincennes, il ne vous reste plus que la moitié du trajet ! Entre les 20 et 30èmes kilomètres vous sentez la fatigue physique s’intensifier mais tenez bon vous y arrivez si bien. N’hésitez pas à profiter de la vue de Notre-Dame ou encore de la tour Eiffel, croyez-nous elles en valent la peine. Il est temps de faire place au moment le plus difficile du marathon, le mur des 30km. Il vous indique qu’il ne vous reste que très peu de distance à parcourir mais vous n’arrivez pas à vous empêcher de vous demander si vous aller y arriver. Et oui, place maintenant à la fatigue mentale. La course est le moment où vous ne pouvez faire confiance qu’à vous-même, ne laissez pas la fatigue vous atteindre, vous êtes si près du but ! Une dizaine de kilomètres dans le bois de Boulogne, vous sentez l’adrénaline monter, vos émotions sont au summum de leur intensité. La joie, la peur, la fatigue et l’euphorie se bousculent en vous, c’est un des moments les plus difficiles à gérer de toute la course. Vous sentez les derniers kilomètres dans tout votre corps. Puis, enfin, c’est seul, l’esprit vide et heureux que vous franchissez enfin cette ligne d’arrivée. Vous avez réussi, vous avez réalisé cet exploit !  

Vous aimerez peut-être aussi…